Forum Seniors

Ce forum est désactivé.

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 La troublante affaire de la chambre d'ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kaline


avatar

Féminin Lion Messages Messages : 465
Date d'inscription 21/01/2017
Localisation Région Lyonnaise

MessageSujet: La troublante affaire de la chambre d'ambre   Lun 30 Jan - 8:27

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Chambre d'ambre dans le Palais Catherine en 1931
Un clic sur l'image

Durant la Seconde Guerre mondiale, le pillage systématique d’objets culturels est un fait bien connu. Des millions d’œuvres d’art inestimables furent dérobées et emportées, notamment par les Nazis, parfois pour ne plus jamais refaire surface.
C’est le cas d’un trésor considéré par tous les passionnés d’art comme la huitième merveille du monde : la chambre d’ambre.

C’est en 1701, en Prusse, que la chambre d’ambre naît sous le génie du sculpteur et architecte allemand Andreas Schlüter. Il s’agit d’une commande de Frédéric 1er, roi de Prusse, pour décorer son château de Charlottenburg, à Berlin.
Les matières maîtresses n’en sont ni la pierre ni le bois, mais l’or et surtout l’ambre. Résine fossilisée de couleur jaune dorée, l’ambre est particulièrement apprécié en bijouterie et en marqueterie pour son éclat et sa finesse.
Il faudra une dizaine d’années aux meilleurs maîtres artisans pour achever leur œuvre monumentale : une chambre aux panneaux muraux amovibles ornés de mosaïques d’ambre pur, ciselés d’or et incrustés de gemmes. Avec plus de cinq cents bougies pour l’éclairer, la pièce de style baroque rutile comme un soleil ardent.

Lorsqu’en 1716 le tsar Pierre le Grand vient en Prusse, il tombe en admiration devant cette chambre. Pour renforcer son alliance militaire, le roi prussien la lui offre. La 8ème merveille du monde déménage alors à Saint-Pétersbourg.
Plus tard, l’impératrice Élisabeth 1re l’installe dans son Palais d’Hiver, puis dans celui de Tsarskoïe Selo non loin de Saint-Pétersbourg. Là, elle charge le célèbre architecte italien Rastrelli de l’agrandir pour atteindre près de 100 m².

Mais l’ambre étant une pierre organique fragile, elle souffre des variations de température. La chambre doit être rénovée plusieurs fois au XIXe siècle ; une restauration importante fut prévue pour 1941. Mais la guerre éclate, qui va bouleverser l’histoire de cette huitième merveille du monde…

En juin 1941, l’invasion nazie contraint les Soviétiques à évacuer les trésors culturels de Saint-Pétersbourg. En effet, Hitler est friand d’art et rêve de bâtir un musée grandiose où seraient exposées les plus grandes œuvres de l’humanité ; la chambre d’ambre figure sur sa liste de trésors à rapatrier d’urgence en Allemagne…
Hélas, l’attaque allemande est fulgurante. Dans l’urgence, les Soviétiques renoncent à démonter les panneaux d’ambre trop fragiles et les camouflent derrière papier, coton et revêtements de bois. C’est malheureusement sans compter le flair des experts nazis. Découverte, la chambre est soigneusement mise en caisses et transportée au château de Königsberg – aujourd’hui Kaliningrad – pour y être exposée.
En 1944, troupes soviétiques et alliées forcent Hitler à la retraite. Ordre est donné de remballer la chambre d’ambre et de l’entreposer en lieu sûr dans les profondeurs du château. Mais dans le chaos des raids aériens britanniques et de l’invasion russe, on perd sa trace…

A-t-elle été détruite par les bombardements ? A-t-elle été convoyée in extremis vers une cache oubliée ? Figure-t-elle dans une collection privée secrète ? Les hypothèses abondent. Malgré de minutieuses recherches internationales et quelques rares éléments retrouvés, le sort de la chambre d’ambre demeure à ce jour une énigme.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 

La troublante affaire de la chambre d'ambre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Seniors :: Culture~Littérature~Santé :: HISTOIRE-