Forum Seniors

Ce forum est désactivé.

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lydie


avatar

Féminin Taureau Messages Messages : 7483
Date d'inscription 16/10/2013
Localisation Tarnos

MessageSujet: Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin   Mer 11 Mai - 12:11

Journée de mémoire de l'esclavage : des Français sur les traces de leurs ancêtres


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un Centre caribéen d'expressions et de mémoire de la traite et de l'esclavage a ouvert à Point-à-Pitre en Guadeloupe en 2015.
Nicolas Derne, AFP
 
En France, une base de données numérique recensant les esclaves affranchis des Antilles françaises permet à leurs descendants d’esquisser leur arbre généalogique et de retrouver la trace de leurs ancêtres africains.

Ses parents lui avaient interdit de fouiller dans son histoire familiale, mais Éric Jalta, 53 ans, est passé outre. "Ils refusaient de parler de l’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]", raconte ce Français métisse qui a grandi en [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et qui et n’avait pas le droit de "fréquenter des gens trop noirs de peau". "Durant toutes ces années, je ne savais pas qui j’étais, je me sentais comme un 'chien errant', j’avais besoin de connaître l’histoire de mes ancêtres", explique-t-il à France 24.


Des aïeux dont il a tout de même décidé retrouver la trace 10 ans plus tôt. Après la naissance de son premier fils en 2005, Eric Jalta entame des recherches généalogiques. Il se rend dans le 18e arrondissement de Paris où son grand-père est mort durant la Seconde Guerre mondiale. Il apprend le nom de ses arrière-grands-parents et remonte le fil jusqu'aux ancêtres de la fin du XIXe siècle avec l'aide d'une association mémorielle antillaise, le Comité Marche du 23 mai 1998 (CM98). Il comprend que ses ancêtres pourraient avoir été des esclaves acheminés sur l’île de la Martinique depuis le Bénin. "Avant de chercher mes origines, la honte me ravageait. Quand j’ai fait ma généalogie, je me suis enfin senti citoyen de ce monde, et pas forcément africain ou béninois", témoigne-t-il.

Peu de recherches en Afrique aboutissent


Elle doit aussi gérer des déceptions. Rares sont ceux qui, comme Éric Jalta, parviennent à tracer la piste de leur aïeux jusqu’en Afrique, car l'identité des esclaves était souvent gommée pendant le voyage sur les navires négriers ou à leur arrivée dans les Antilles.
Les recherches d’Éric Jalta et des autres seront bientôt enrichies par de nouvelles données, puisque le CM98 vient d’acquérir pour près de 25 000 euros un ensemble d’archives notariales recensant toutes les ventes et achats d’esclaves en Martinique et en Guadeloupe au cours de la première moitié du XIXe siècle. La centaine de bénévoles de l’association s’active pour éplucher ces données afin de les présenter au public le plus vite possible.

Retrouvez [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sur France 24.

Quelque chose à ajouter ? Dites-le en commentaire.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Que cette journée t'apporte l'amour et la paix   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin   Sam 14 Mai - 13:15

C'est un sujet qui nous culpabilise tous, même si aucun de nous n'a été contemporain de ces faits. L'actualité est déjà si sombre, cela ajoute de la souffrance. Bien sûr que les descendants sont traumatisés par ce qui s'est passé. Je leur souhaite à tous de retrouver leur passé et de pouvoir y mettre des noms...
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin   Lun 16 Mai - 14:12

En ce moment, j'aimerais plutôt collectionner les raisons d'en être fière.
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin   Mer 18 Mai - 9:13

Tout juste. En ce moment, c'est difficile de voir le côté positif des choses. Il faudrait créer une rubrique pour les choses positives et les bonnes nouvelles. embrassade super
Revenir en haut Aller en bas
L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin   Mer 18 Mai - 10:34

Je crains que ce ne soit pas entièrement du domaine de la volonté, il y a des périodes objectivement noires. Si la Force est toujours en toi, c'est bien. embrassade
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quinze ans sur une île déserte : l'histoire oubliée des esclaves de Tromelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Seniors :: Culture~Littérature~Santé :: HISTOIRE-