Forum Seniors

Ce forum est désactivé.

 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie48


avatar

Féminin Capricorne Messages Messages : 2079
Date d'inscription 22/05/2015
Localisation SEINE ET MARNE

MessageSujet: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Mer 21 Oct - 13:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

INCIDENTS - Le calme est revenu à Moirans (Isère). Mardi soir, des membres de la communauté des gens du voyage ont provoqué des incidents afin que deux détenus puissent assister aux obsèques de leur frère et cousin. "Je n'avais pas d'autre choix", a plaidé la mère d'un des détenus.

Après une soirée de violences, le calme semble revenu à Moirans, en Isère. Mardi 20 octobre, des dizaines de membres de la communauté des gens du voyage ont semé le chaos aux alentours d'une route départementale et de la gare SNCF de cette commune de 8000 habitants. "Il s'est passé des choses inadmissibles dans ma commune", fulmine Gérard Simonet, maire de Moirans.

"J'ai tout fait pour les libérer"

En cause, la non-libération de deux détenus de la prison d'Aiton pour pouvoir assister aux obsèques d'un membre de leur famille, victime d'un accident de la route le week-end dernier. Interrogée par France Info, la mère d'un des détenus, explique qu'elle n'avait "pas d'autre choix" et avoir "tout fait pour libérer temporairement son fils", proposé "qu'il soit accompagné d'une forte escorte policière" pour l'occasion. "C'est le seul moyen que j'ai trouvé pour qu'on m'entende", plaidant également que personne n'avait été blessé. Sans préciser quelle était son niveau d'implication dans les violences de la soirée.


METRO NEWS

je trouve celà incroyable


MARIE    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Elfe


avatar

Féminin Balance Messages Messages : 149
Date d'inscription 22/10/2015
Localisation dans les bois

MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Jeu 22 Oct - 15:16

une culture différente un dialogue de sourds! comment comprendre qu'un détenu puisse sortir de prison pour aller à un enterrement, cette culture donne-t-elle des droits différents, quand il y a prison il y a victime dehors, comment expliquer à ces victimes ces droits supplémentaires et à quel titre, combien de gendarmes ou de militaires n'assistent pas aux enterrements de leurs proches ou à la naissance de leurs enfants, ceux-ci doivent-ils pour cela mettre l'endroit où ils sont à feu et à sang, un peu de pudeur tout de même, ce jeune s'est tué au volant d'une voiture volée et a 17 ans il n'avait pas de permis.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Lydie


avatar

Féminin Taureau Messages Messages : 7483
Date d'inscription 16/10/2013
Localisation Tarnos

MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Jeu 22 Oct - 16:37

Une vive polémique a éclaté mercredi entre le gouvernement et l'opposition de droite, qui voit dans les violences survenues mardi à Moirans (Isère) un symptôme de la "faiblesse", voire de la "décomposition" de l'Etat. On peut se poser la question, les incidents de Moirans, une faillite de l’Etat ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Que cette journée t'apporte l'amour et la paix   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Jeu 22 Oct - 17:38

Mais il y a deux poids, deux mesures avec la justice. J'ai célébré les obsèques d'un monsieur dont le fils était en prison. Il a pu assister sous escorte policière aux obsèques de son père. Alors pourquoi pas dans ce cas ? La justice devrait être la même pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
Lydie


avatar

Féminin Taureau Messages Messages : 7483
Date d'inscription 16/10/2013
Localisation Tarnos

MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Jeu 22 Oct - 17:59

Pestoune alors là bien sûr la justice est la même pour tous ! donc l’Etat est responsable ! Et quand on voit la justice remettre en liberté des détenus dangereux qui deviennent des tueurs de flics et interdit à un petit délinquant d'assister aux obsèques de son frère. Moi j'appelle ça la faillite du système judiciaire.


Citation :
«Depuis samedi, j'ai appelé toutes les personnes possibles, que ce soit juge, avocat, SPIP (le [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], ndlr), prison, pour demander que mon fils qui est incarcéré puisse assister aux funérailles de son petit frère. J'ai demandé à ce qu'il sorte avec une escorte, même avec des boulets aux pieds s'il fallait, des menottes aux mains», raconte la mère de famille[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une mère qui crie son désespoir, toutes les mère se reconnaissent ! Bon par contre la violence est-elle nécessaire ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Que cette journée t'apporte l'amour et la paix   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Jeu 22 Oct - 19:09

Non la violence n'amène jamais rien de bon sinon de stigmatiser une communauté par le ras-le bol. Mais nous avons vu la même violence commise par les agriculteurs en d'autres circonstances. Est-elle plus excusable ?
Revenir en haut Aller en bas
Lydie


avatar

Féminin Taureau Messages Messages : 7483
Date d'inscription 16/10/2013
Localisation Tarnos

MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Jeu 22 Oct - 19:26

tout à fait Pestoune ! +1 aucune violence est excusable !! après la mère aurait pu adopter un profil bas au lieu de parader sur les radios !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Que cette journée t'apporte l'amour et la paix   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Jeu 22 Oct - 19:35

Je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Johane


avatar

Féminin Sagittaire Messages Messages : 757
Date d'inscription 02/09/2015
Localisation France

MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Ven 23 Oct - 0:04

Les gens du voyage ont une autre éducation que les gadjos

Ensuite pour les comprendre, il faut les avoir côtoyés.

L'entêtement est sans limite les concernant. Par contre ils peuvent être raisonnés, & devenir raisonnable. Si ils avaient parlé à des gadjos en qui ils font confiance,
des actes qu'ils allaient commettre, ils auraient pu être calmés.

Je ne me souviens plus du nombre de véhicules brûlés.
Les propriétaires que leurs reste-t-il pour se rendre au travail
Qui leurs paiera un nouveau véhicule ... les assurances ne répondent pas dans de tels cas.

Je blâme leur geste - d'autant qu'ils se doutaient que le frère du défunt n'assisterait pas aux obsèques.

Je blâme ce geste inconsidéré ,

J'ai côtoyé (de par mon métier) des gens du voyage
J'ai du géré maintes situations difficiles (il n'était pas possible d'appeler les gendarmes à chaque fois)
J'avais du mal à comprendre l'exaltation de ces personnes
Je savais (ils s'en vantaient) que certains d'entre eux ( cousins frère, neveux etc)
se trouvaient en prison pour faits graves.
Je subissais en mettant un " frein "
J'ai appris à me faire respecter

J'en reviens à dire : je blâme leur geste
Mais depuis les graves évènements que nous avons du subir en France
Je ne suis plus hostile à eux,
Nous avons vu autrement pire - en personnages dangereux.

Nous avons a géré (ingérable je le reconnais)
des personnes d'une toute autre violence que la leur

Je ne les absouts aucunement
Mais : je n'en ai plus peur depuis longtemps

Et j'arrive à les accepter,
Alors que je n'accepte aucunement
La barbarie et les auteurs de ces barbaries
en France, en Europe et de par le Monde


.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Ven 23 Oct - 2:50

Ils ont une culture propre, un sentiment de communautarisme très fort mais aussi des sentiments exacerbés dans le meilleur comme dans le pire. Je suis originaire des pays de l'Est et ça je le comprends. On pleure, on rit, on se met en colère à la seconde. Mais le fait de se trouver en groupe, attise encore plus les sentiments et ils tombent très vite dans les excès.
Pour eux aussi le monde évolue, la technologie, le consumérisme sont entrés dans leur vie. Ils veulent garder leur droit d'être des itinérants libres et pourtant ils sont enchaînés par les mêmes choses que tout le monde.
De part et d'autre, on a le sentiment du manque de respect mais ce sentiment n'a pas la même définition dans nos esprits respectifs. Entre le respect des biens, le respect des personnes, le respect d'une vie, le respect d'une pensée.... il y a forcément une incompréhension.

Je constate aussi une forme de jalousie de nos communautés envers eux : ils font ce qu'ils veulent, ils vont où ils veulent... c'est pas normal etc. Je constate aussi un incivisme envers eux : j'ai été témoin plus d'une fois de ces gens "très bien" qui jetait leurs déchets à proximité des aires d'accueil. C'est tellement plus facile de se débarrasser de ses encombrants sans avoir à aller à la déchetterie tout en participant à la mauvaise image qu'on donne de ces gens.

Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de tous blancs, ni de tous noirs. Si je ne les comprends pas toujours, si j'avoue une méfiance naturelle en leur encontre, je dénonce aussi le mauvais comportement de mes concitoyens qui ne fait qu'envenimer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
Foudre Bénie


avatar

Masculin Cancer Messages Messages : 798
Date d'inscription 16/10/2013
Localisation (B)

MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Ven 23 Oct - 9:54

Bon, je vais essayer de répondre point par point à tes arguments. Tous ne sont pas inadéquats, mais il y a pas mal d'aberrations...

Pestoune a écrit:
Ils ont une culture propre, un sentiment de communautarisme très fort mais aussi des sentiments exacerbés dans le meilleur comme dans le pire. Je suis originaire des pays de l'Est et ça je le comprends. On pleure, on rit, on se met en colère à la seconde. Mais le fait de se trouver en groupe, attise encore plus les sentiments et ils tombent très vite dans les excès.
On peut avoir une culture propre mais cela n'empêche pas de considérer qu'il y a une limite, la limite est de respecter la LOI. Et la loi est la même pour tous.
Etre originaire de l'Est, et ne plus s'y trouver, ça veut dire qu'un jour on a décidé de s'implanter ailleurs, un ailleurs où il y a des autres gens qui s'y sont établis définitivement il y a très longtemps, y ont créé des règles de vie, des comportement en société en milieu urbain et semi-urbain. Nous ne sommes plus au temps où on allait et venait dans les bois et plaines lorsque le Seigneur ne connaissait même pas l'étendue de ses terres. Il y AVAIT de la place pour les nomades. Tu trouves que ce schéma correspond encore à l'actuel ?
Le groupe attiserait les sentiments ? Ah bon ? Quels sentiments ? Celui par ex. de démolir les biens, les infrastructures du genre de celles qu'ils n'avaient pas à l'Est (et du coup elles n'existeraient pas dans leur esprit ?). C'est du hooliganisme comme celui autour des stades de foot, autour des manifs. Que diras-tu lorsque es biens détrurront les tiens ?

Pour eux aussi le monde évolue, la technologie, le consumérisme sont entrés dans leur vie. Ils veulent garder leur droit d'être des itinérants libres et pourtant ils sont enchaînés par les mêmes choses que tout le monde.
De part et d'autre, on a le sentiment du manque de respect mais ce sentiment n'a pas la même définition dans nos esprits respectifs.  Entre le respect des biens, le respect des personnes, le respect d'une vie, le respect d'une pensée.... il y a forcément une incompréhension.
Personne n'oblige personne à consommer idiotement. Le consumérisme comme tu dis, n'enchaîne que les faibles d'esprit, le libre arbitre ça existe, y compris dans la vie de tous les jours. Je n'ai aucun irrespect envers quiconque et je fais remarquer que depuis longtemps la France PERMET l'itinérance sur son sol, elle fait ce qu'elle peut avec les moyens (qui diminuent mais pour tout le monde). Parler de respect des biens et des personnes...? De quoi vivent donc ces itinérants sinon d'occupations mal définies, à la marge ?

Je constate aussi une forme de jalousie de nos communautés envers eux : ils font ce qu'ils veulent, ils vont où ils veulent... c'est pas normal etc.  Je constate aussi un incivisme envers eux : j'ai été témoin plus d'une fois de ces gens "très bien" qui jetait leurs déchets à proximité des aires d'accueil. C'est tellement plus facile de se débarrasser de ses encombrants sans avoir à aller à la déchetterie tout en participant à la mauvaise image qu'on donne de ces gens.
Difficile de comptabiliser les respectueux et ceux qui ne le sont pas, comme dans tout groupe, mais force est de constater que cela complique singulièrement la gestion des communes qui acceptent cet état et n'en sont guère récompensées et bien sûr c'est plus contraignant d'être propre que jeanfoutre ou de décider qu'un endroit est bien et de s'y installer sans permission.
Jalousie ?? Qui donc peut être jaloux d'une vie aussi peu "confortable" ?


Tout ça pour dire qu'il n'y a pas de tous blancs, ni de tous noirs. Si je ne les comprends pas toujours, si j'avoue une méfiance naturelle en leur encontre, je dénonce aussi le mauvais comportement de mes concitoyens qui ne fait qu'envenimer les choses.
Évitons de faire de ce fait une affaire de xénophobie, ça n'a rien à voir. Il est question ici -à l'origine-, d'un gamin qui est emprisonné pour des faits graves et qui n'a pas à être libéré pour quoi que ce soit. En prison.. on reste emprisonné, point à la ligne. Demain on demandera des libération temporaires pour des queues de cerise si on met le doigt dans cet engrenage. La jurispridence, tu connais ?
Utiliser le chagrin d'une mère pour attiser le groupe, j'appelle ça de l'insurrection caractérisée, elle savait très bien à quoi s'attendre de la part de gens qui s'enflamment facilement (tu l'admets toi-même ce tempérament). Entre être fâché et démolir comme ils l'ont fait il y a de la marge. Quand on tombe très vite dans l'excès, c'est qu'on a un comportement à risque, surtout en société condesée come l'actuelle. Se mettre en colère est l'excuse la plus pratique quand on est incapable de canaliser ses comportements, comme un être humain normalement construits



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Un jour, je revivrai en Théorie,
car en Théorie tout se passe bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   Ven 23 Oct - 13:07

Lorsque j'ai dit attiserait les sentiments, j'aurai du employer le terme exacerbait. Ensuite je n'ai jamais dit qu'ils n'étaient pas tenu de respecter la loi puisque je l'ai écrit dans un poste précédent. J'ai dit que leur culture à l'instar de la mienne amenait à des excès de sentiments.
-Que diras-tu lorsque es biens détrurront les tiens ? Qu'en sais-tu si ça n'a pas été commis ?
-Le consumérisme comme tu dis, n'enchaîne que les faibles d'esprit : ce qui équivaut à dire qu'une très grande majorité de nos concitoyens sont des cons ? Car nombreux sont ceux qui cèdent aux chants des sirènes de la pub, ne serait-ce que pour avoir le dernier Iphone.
- De quoi vivent les itinérants... ? Mais j'en connais qui vivent aussi de leur travail et même qui travaillent pour moi. Ah et non, je ne suis pas d'origine gitane, tsigane ou rom que cela soit clair.
- Ok, pas le droit de venir assister à des obsèques mais dans ce cas ça doit être le cas pour tout le monde et je peux témoigner de la situation inverse.

Alors Foudre Bénie, que proposes-tu à l'encontre des itinérants qui refusent de se sédentariser ? On fait un génocide pour en être débarrassés ?

Ah oui, et lorsqu'ils se sédentarisent, on les parque dans des camps comme celui de Rivesaltes parce que personne n'en veut comme voisin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus   

Revenir en haut Aller en bas
 

Violences à Moirans : "C'est le seul moyen que j'ai trouvé", plaide la mère d'un des détenus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Seniors :: Actualités~Service ~Retraite :: ACTUALITÉ ~ SOCIÉTÉ :: ► Faits divers insolites & Sondages & Actu People-